AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Nika, life is a bitch Dim 2 Oct - 18:37
Nika, life is a bitch

▬ ft. Emilia Clarke

Âge : 27ans
Occupation : Gérante du Faktory, un nightclub
Nationalité : russe
Situation conjugale : Célibataire
Groupe : Humaine


Nika Silitch
It's sink or swim and you're a weight.
Caractère
Méfiante – Joueuse – Réfléchie – Drôle - Séductrice – Sportive – Rancunière - Intuitive

Je peux être celle que vous désirez, je suis comme un caméléon qui change de couleur au contact de ses interlocuteurs. Je joue parfaitement la comédie et m'intègre dans n'importe quel décor. Dans ces circonstances il est d'autant plus difficile de découvrir qui est la vraie Nika. Parfois je me le demande moi-même d'ailleurs ? Je me joue de mes émotions autant que de celles des autres. Quand je me fixe un objectif, rien ni personne ne peut m'empêcher de l'atteindre. Méfiez-vous, sous mes airs de petite poupée russe se cachent une redoutable prédatrice.
Histoire

Je suis née dans une famille qui n'avait rien d'un modèle de stabilité, les Kurskis.  Ils règnent sur une partie des trafics russes : armes, drogues, prostitution... Un vrai bonheur ! La mafia dans toute sa splendeur. Ma mère n'avait pas hérité de la fibre maternelle. Autant dire que j'ai baigné très jeune dans la violence et les scènes de règlements de comptes. Pour moi c'était la normalité, autant que de me servir un bol de céréales au petit déjeuner. Mes parents se hurlaient dessus et se cognaient régulièrement. Petite dernière de la fratrie je récoltais quelques coups au passage de mes aînés, je suppose que ça m'a endurci. Le climat n'avait rien de propice à l'éveil ou à l'épanouissement d'une enfant. Je fuyais la maison presque autant que l'école. Pourtant mes professeurs disaient que j'étais une gosse intelligente. De mon côté je m'ennuyais dans leur salle de classe. Je préférais et de loin passer mon temps avec Lev, mon oncle. C'était un homme solitaire, le genre qui effrayait les voisins. Moi il ne m'a jamais fait peur, c'était même plutôt l'inverse. Je l'adorais, c'est sûrement la seule personne qui ne m'a jamais déçu ou traité comme une demeurée.

Ce n'est que plus grande que j'ai compris quelle était la place de Lev sur l'échiquier complexe et criminel de ma famille. Il est le nettoyeur, celui qu'on appelle pour faire le ménage et se débarrasser des problèmes les plus gênants. Probablement que sa vocation l'a poussé à ne pas se caser ni faire de gosses à son tour. Une fois je lui ai posé la question, il m'a simplement demandé en retour si je souhaitais mon enfance ou celle de mes frères à d'autres. C'est fou comme j'admire ce gars-là. Les autres sont à mes yeux des connards finis, mes parents en haut de la liste. Une fois que je m'étais prise une sévère dérouillée par mon père (pour une connerie plus ou moins méritée), il s'est pointé chez nous et l'a mis en garde sur le fait de lever la main sur moi encore. Après ça étonnamment, lui et ma mère m'ont plutôt foutu la paix.

S'il n'a jamais eu d'enfant légitime, j'aime bien penser qu'à ses yeux je suis un peu comme une fille. Moi j'ai souvent rêvé qu'il était mon vrai père. Bon, il aurait fallu pour ça qu'il commette un inceste avec ma génitrice. C'est relativement glauque faut avouer. On ne choisit pas ses parents, sinon j'aurais échangé les miens contre Lev sans hésiter. C'est tout naturellement que j'ai suivi ses traces, il m'a appris pas mal de choses sur les armes en tous genres, les façons de tuer un homme. Je n'avais pas sa carrure pour me faire respecter et craindre, alors on a eu l'idée des personnages. Lui agissait au grand jour, ma place était dans l'ombre. Chacun ses atouts comme il aimait à le dire.

Je suis devenue assez habile pour m'inventer des identités, des vies. J'ai commencé par apprendre l'art d'approcher une cible, de gagner sa confiance pour l'atteindre en minimisant les risques. Le problème est que je ne voulais pas travailler pour la famille, j'avais envie de m'émanciper. Lev m'a soutenu, même si cela lui a attiré quelques ennuis. Il m'a couvert quand j'ai mis les voiles pour les États-Unis avec l'objectif de me lancer à mon compte. Je prenais des contrats, je suis devenue une tueuse à gages. Parfois je me contentais de voler des données ou des objets précieux aux yeux de mes clients. Inspirée par mon mentor je suivais mes propres règles. Le bien ou le mal c'est quoi au final ? Des notions assez abstraites. Et puis les choses ont dégénéré, ma famille mafieuse s'en est prise aux mauvaises personnes. Une guerre a éclaté. Je ne me sentais pas vraiment concernée, mon amour pour ceux de mon sang était connu de tous. Seulement quand cela a commencé à toucher de trop près à Lev, je ne pouvais plus rester sur la touche. J'ai retraversé l'Atlantique et je suis revenue, pion parmi les autres sur un échiquier trop grand pour moi. Je connaissais les règles, on me les a inculqué dès l'enfance. Pour gagner quelques fois on doit sacrifier une pièce importante. Il était hors de question que je les laisse se débarrasser de mon oncle sans broncher ou tenter d'interférer. J'ai offert mes services à l'ennemi en échange de sa sécurité. Par ma faute de nombreux Kurskis ont trouvé la mort et je suis devenue une traîtresse à mon sang. J'ai tout fait pour qu'on pense que je repartais en Amérique, et me suis finalement installée en Islande.

Cette fois, j'essaie de me ranger. Il y a eu assez de morts pour hanter mes cauchemars jusqu'à la fin de mes jours. Mais est-ce que la violence n'est pas trop ancrée en moi pour que je puisse m'en détacher ? J'ai si souvent été une autre que je peux bien faire semblant et me bercer d'illusions. Cela fait un an déjà que j'ai pris le nom de Silitch et que j'ai ouvert mon nightclub à Reykjavik. Les affaires tournent, je me fais oublier et me construits une autre identité loin des histoires.

Pseudonyme :  (d)
Âge : ...
Souhaites-tu établir un lien avec un PV non encore joué ? plein !
Commentaire : J'ai le droite de grougrouter la barbe d'Ether maintenant ?
Comment as-tu connu le forum ?: Je sais tout sur tout, c'est mon job !  8)

Et toi alors ?
avatar
Messages : 17
Âge : 27 ans
Fonction : Proprio du nightclub Factory
MessageSujet: Re: Nika, life is a bitch Dim 2 Oct - 18:41
Nika, life is a bitch
Reeeee :hrt:
avatar
Messages : 248
Âge : 35
Fonction : Employé de l'Appel
Cercle : Alpha
Liens utiles : Ma fiche Mes Liens
MessageSujet: Re: Nika, life is a bitch Mar 4 Oct - 11:26
Nika, life is a bitch
Merci le poilu, je te taperai bien la bise mais je suis sûre que tu piques !
avatar
Messages : 17
Âge : 27 ans
Fonction : Proprio du nightclub Factory
MessageSujet: Re: Nika, life is a bitch Mar 4 Oct - 11:35
Nika, life is a bitch
Détrompe-toi, j'ai la barbe soyeuse. :slurp:
avatar
Messages : 248
Âge : 35
Fonction : Employé de l'Appel
Cercle : Alpha
Liens utiles : Ma fiche Mes Liens
MessageSujet: Re: Nika, life is a bitch Mar 4 Oct - 16:00
Nika, life is a bitch
Je viendrai te faire gouzi-gouzi alors. Si si, quand j'aurais fini ma fiche parait que c'est la récompense suprême !
avatar
Messages : 17
Âge : 27 ans
Fonction : Proprio du nightclub Factory
MessageSujet: Re: Nika, life is a bitch Mer 5 Oct - 11:29
Nika, life is a bitch
Bon, déjà, bienvenue beauté ! Ensuite passons aux choses sérieuses. Rien ne va dans ta fiche. Pouh j'en suis tout retourné. Non j'déconne, c'est super !


 

Félicitations !

Te voilà validé(e). Cette fois tu es officiellement des nôtres et nous sommes ravis de t'accueillir.

"Franchement, j'adore toujours autant ta plume. Elle est classe ta Nika mais vaut mieux pas se frotter à elle ça serait con qu'elle tue sans le vouloir quoi. Bienvenue à la maison !"

Tu es sans doute pressé de te lancer dans l'aventure. Tu peux recenser ton métier en te manifestant ici. Pour te trouver des amis à détester adorer, la section liens t'offre la possibilité de créer ta fiche perso. Tu peux aussi poster directement dans les demandes en fonction de ce que tu recherches (un rp, un lieu...).

Nous t'attendons déjà dans le Flood pour te féliciter comme il se doit et faire ta connaissance. La chatbox t'est également ouverte.

A très vite !

L'équipe de Sensitifs



avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nika, life is a bitch Mer 5 Oct - 15:02
Nika, life is a bitch
Hey merci pour la validation ! En plus le rouge est ma couleur, ça tombe bien. Promis j'essaierai de ne pas trop laisser de cadavre sur mon passage. Je me suis rachetée une conduite.

Merci aussi pour le compliment. Je vais vite me lancer en rp et faire mes petites fichettes.
avatar
Messages : 17
Âge : 27 ans
Fonction : Proprio du nightclub Factory
MessageSujet: Re: Nika, life is a bitch
Nika, life is a bitch
Contenu sponsorisé
Nika, life is a bitchVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sensitifs :: Le commencement :: Le Registre :: La cour des Grands-
Sauter vers: